Le quotidien de Tom

 

 

Tous les 15 jours Tom se rend à l'hôpital une journée pour sa perfusion d’enzyme.



On lui injecte sous forme de perfusion l’enzyme  (le Myozyme) qu’il ne fabrique pas. 
Cette perfusion se fait par sa CIP ( chambre implantable ). 
 Une surveillance très rapproché va se mettre en place la tension, la température et la saturation seront relevés en moyenne toutes les 30 minutes toute la journée de perfusion. 

  La journée se poursuit au rythme des changements de palier et des surveillances des constantes. 



 

Qu’est ce que le Myozyme?


  
  • MYOZYME est indiqué dans le traitement enzymatique substitutif à long terme des patients ayant une maladie de Pompe confirmée (déficit en α-glucosidase acide).
 
  • Chez les patients atteints de la forme tardive de la maladie de Pompe, la preuve de son efficacité est maintenant établie, mais elle reste limitée.
 
  • En l’absence d’alternative thérapeutique, compte tenu de la faible quantité d’effet observée et de l’absence de données concernant l’efficacité à long terme (notamment l’effet sur le passage à la ventilation assistée) MYOZYME apporte un progrès thérapeutique mineur dans le traitement de la maladie de Pompe.
 

Le myzoyme ne guérit pas!!!!!!!!!

 
 
 
 
 
 

 Les soins du soir et du matin. Tout les soirs et tout les matins papa et maman font les mêmes soins à Tom

 

En plus des soins vitaux.

 

La toilette se fait 2 fois par jour en moyenne.

Les soins durent de 45 minutes à 1 heure.

 Les soins comprennent : la toilette, les soins et chagements de pansements de trachéotomie et de gastrotomie, le change, les aspirations endo-trachéale...

 

 

Le matériel indispensable à Tom


  

Même lors de ses plus courtes sorties Tom à besoin de : 

- d’un capteur de saturation qui nous indique son taux d’oxygène dans le sang.

  
- un oxymètre et capteur de rytme cardiaque avec alarme et un autre de secours

- son respirateur et 3 de secours
  
- l’ AMBU ( ballon insufflateur manuel ) 

si les respirateurs tombaient en panne, ou si il n’est plus suffisant pour Tom 


- L’oxygène (bouteille et extracteur d'oxygène)

- 2 canules de rechanges  ( si Tom venait à l’enlever ou si elle se bouchait )
  
- L’appareil d’aspiration 

- Des sondes d’aspiration 

- un bouton de mic Key pour l'alimentation parentérale 

- un bouton de vésicostomi

- des gants stériles 


  

  

  

  

  

  


- Une pompe de nutrition 

- un bouton de mic key de rechange 
 

 

  

et encore de nombreux petits matériels (sérum physiologique, gants stériles, seringues, eau stérile, compresse, lingettes, gel hydroalcoolique, tuyaux de rechange pour le respirateurs, oxymètre de rechange, couches, serviettes ...)
 

une journée type pour Tom

 
Tom débute la journée par la toilette ou la séance de kiné selon les jours. 

Le Matin :  

Les premiers gestes du matins sont d’arrêter la pompe de nutrition, et d’aspirer Tom 

Le kiné lui fera une séance  respiratoire. 
Il faut assister le kiné et aspirer Tom plusieurs fois 

Les soins auront duré presque 1 heure. 

Puis viens l’heure de la toilette 
 

 

Papa et Maman ne sont pas trop de 2.

De plus tous les changements de couches et les toilettes doivent impérativement se faire à 2, du fait de la fragilité oseuse de Tom.

La toilette de Tom se fait au lit.


Cette toilette complète prendra plus de 45 minutes. 

Maman fera ensuite les soins : 

- de trachéotomie 

- de gastrostomie


- il faudra de nouveau aspirer Tom 

- puis l’habillier 

- programmer la pompe à nutrition 

- brancher sa tubulure de nutrition. 

Les soins et la toilette auront pris plus d’une heure et demi 



- Il faudra ensuite arrêter la pompe, passer de l’eau à l’aide d’une seringue. 

- Aspirer de nouveau Tom. 

- Tom poursuit sa journée à son rythme et selon le bon vouloir de la maladie, si celle-ci se veut moins pesante certains jour elle peut laisser Tom faire quelques activités, mais si celle-ci a décidé de s'acharner alors Tom subira les aléas de la maladie tout au long de la journée.

Il faudra aspirer Tom plusieurs fois. 

- a 17 h il faudra reprogrammer et rebrancher sa pompe d’alimentation 

Tom jouera  en même temps. 


Il faudra éteindre la pompe de nutrition, passer de l’eau a Tom 


A l'heure du coucher, des nouveaux soins attendent Tom, un 6e changement de couche aura lieu, on changera aussi sa compresse de trachéo et celle de gastro si besoin et celle de vésicostomie.

Il faudra mettre Tom en pyjama ( il faut être 2 pour le faire ) 

L’aspiré une fois encore ( il faudra se relever plusieurs fois dans la nuit ) 

et le positionné pour la nuit à l’aide de ces cocons 

  

Durant ces derniers mois, l'état de Tom s'est dégradé sur certain plan. 

Tom a développé de l'ostéoporose qui a rendu ses os très fragile. 

Entre décembre 2013 et mai 2014 Tom a eut pas moins de 5 fractures.

De ce fait Tom passe ses journée dans son lit.
 

la nutrition entérale

 

Tom ne peut pas manger donc on a du mettre en place par le biais de sa gastrostomie une nutrition entérale.

Qu’est-ce que la nutrition entérale ?

 
Quand l’alimentation par la bouche (voie orale) est impossible ou insuffisante, le médecin peut proposer une nutrition entérale. La nutrition entérale est une technique d’alimentation artificielle, qui permet d’administrer l’alimentation sans passer par la bouche. Elle est mise en place dans le but de pallier une fonction orale défectueuse et/ou de maintenir un apport alimentaire suffisantpour le patient. Elle permet donc de lutter contre la dénutrition et la déshydratation du patient à la foi de manière préventive mais aussi curative. Elle apporte à l’organisme les macronutriments (protéines, lipides et glucides) et micronutriments (vitamines et minéraux) dont il a besoin, directement dans l’estomac ou l’intestin par le biais d’une sonde.
 

Quels sont les avantages de la nutrition entérale ?

Cette forme d’alimentation préserve les fonctions du tube digestif et des organes associés (foie, pancréas et vésicule biliaire), contrairement à la nutrition par perfusion. Le but de la nutrition entérale est d’aider le malade à mieux récupérer grâce à un apport de nutriments adaptés et de pouvoir envisager un retour à une alimentation normale quand cela est possible. Dans certains cas, le patient peut continuer à s’alimenter par la bouche tout en ayant une nutrition entérale en place, ce qui permet de garder le plaisir des repas. La nutrition entérale, pratiquée le plus souvent en milieu hospitalier, se développe également à domicile permettant ainsi, à certains patients, de rentrer chez eux plus rapidement et de réduire la durée d’hospitalisation, lorsque leur état le permet.     Tom  " mange " par le biais de cette pompe et de sa gastrostomie 3 fois par jour Il faut donc la régler 3 fois par jour ( vitesse, quantité à passer, rinçage de tubulure, changement de tubulure, mettre en place la tubulure ) Il faut passer une quantité d’eau 3 fois par jour ( et plus en période de forte chaleur) à l’aide d’une seringue .
 

Les soins de kinésithérapie respiratoire

 
Ils se déclinent en 2 parties : 

   
La partie respiratoire : Tom a des séances de clapping et kiné respiratoire 2 fois par jour pour l’aider à faire remonté ces secrétions et à dégager ces poumons car Tom n’a pas la force de tousser. 

Cela dure environs 20 minutes pour chaque séance. 



  

La partie motrice : 

Pour éviter tout enraidissement le kiné mobilise les jambes et la tête de de Tom. 

cela dure environs une bonne demi heure.

 

Comment nous joindre

Association Le combat de Tom contre la maladie de pompe

 

42230 ROCHE LA MOLIERE

 

 

mail: lecombatdetom@orange.fr

 

Actualités

Tweets de LecombatdeTom @AssociationLCDT
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le combat de Tom